Orion, tome 2 : Les étoiles ne meurent jamais, Battista Tarantini

21.03.2019

Salut tout le monde !

 

Aujourd'hui, je conclus une série : Orion. Cette duologie ne m'avait pas laissée indifférente dans le premier tome, j'attendais la suite pour savoir si ce serait un coup de cœur mais j'ai trouvé que le second tome était un cran en dessous.

 

L'histoire :

Après avoir quitté l'Australie, Orion et Leo se retrouve au Japon, où le maître de ballet espère qu'un de ses collègues les aidera à terminer le travail entamé dans le premier tome. Malheureusement, à part tenter de détourner Orion de son funeste projet, le japonnais affirme ne rien pouvoir faire pour le couple.

Leo devra faire face à un Orion qui s'enfonce dans l'obscurité et alors qu'elle avait admis ce terrible état de fait et la fin qu'il envisage, elle se dévastée d'apprendre quel contrat il a passé avec son ancienne assistante, depuis rentrée en France.

Cela sonnera le glas de leur relation et Leo tentera de redevenir la danseuse acharnée, professionnelle et sans sentiment qu'elle était que le maître de ballet n'entre dans sa vie...

Mais finalement, celui-ci pourrait bien venir la chercher là où elle ne l'attend pas. Aura-t-elle le courage de l'assister dans son projet ?

 

 

 

Mon avis :

Comme je le disais dans ma première chronique, je n'arrivais pas à déterminer si j'avais adoré ou détesté le premier tome tellement les émotions y sont fortes, puissantes, toujours dans la douleur, pourtant racontée avec une certaine poésie.

 

Mais ce tome n'a pas transformé en coup de cœur, comme j'aurai pu l'espéré. La romance entre Orion et Leo est presque trop attendue dans ce tome alors que ce qui la rendait originale et puissante dans le premier tome a disparu.

 

Il m'a incontestablement provoqué des émotions mais celles-ci étaient moins puissantes que dans le premier tome et n'ont pas permis de boucler l'histoire de la manière dont je l'espérais.

 

Cela restera malgré tout une très bonne série, l'énergie et la puissance du premier tome étant très difficile à égaler dans le second. Compte tenu de la difficulté que j'ai eue parfois à lire les émotions des personnages, j'imagine que cela a aussi été difficile à écrire, je respecte donc énormément cela.

 

C'est aussi par cet univers que j'ai découvert la plume de Battista Tarantini, et la puissance de ses mots est tellement saisissante que lorsque votre main se tend vers un de ses livres, soyez sûrs d'avoir le coeur bien accroché pour le découvrir !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Please reload

Suivez-nous
Derniers articles :
Please reload

Nos Partenaires
Nisha et caetera.png

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now