Ce qui ne te tue pas... tome 1, Georgia Caldera

05.04.2019

Salut tout le monde !

 

Aujourd'hui je vous présente mon nouveau coup de coeur, mais quoi de surprenant lorsqu'on parle de Georgia Caldera ? Cette auteure, qui a une place toute particulière dans mon cœur et dans ma bibliothèque, ne manque jamais de me surprendre !

 

L'histoire :

Afin de tenter de renouer des liens extrêmement fragiles avec sa mère et pouvoir suivre ce cursus dans cette école d'art onéreuse qu'elle propose de lui financer, Violette accepte de changer de vie et quitte son père et son frère. L'ennui est que sa mère ne vit plus seule et emménager avec elle signifie aussi accepter son nouveau mari et son fils, Adam, que tout le monde semble décrire comme instable. Pire encore, il va suivre le même cursus qu'elle, dans la même école...

Alors qu'Adam semble décidé à la détesté, Violette va tout de même tenter de percer la carapace de ce grand jeune homme, qu'elle trouve pour le moins attirant. Mais plusieurs indices finissent par laisser penser à Violette que ce qui se passe dans cette maison n'est pas normal mais que, contrairement à ce qu'on lui a laissé entendre, Adam n'en est pas à l'origine...

 

 

 

Mon avis :

Ayant déjà adoré la duologie "Nos chemins de travers", j'espérais sincèrement que cette histoire saurait se démarquer. Et évidemment, mes espoirs n'ont pas été déçus. Si les personnages torturés et à fort caractère sont la marque de fabrique de l'auteure, il n'y a rien de commun entre Violette & Adam et Emma & Louis.

 

Violette et Adam sont incontestablement les personnages les plus travaillés, avec une personnalité pleine, entière et que l'on pourrait penser au premier abord antagoniste l'une de l'autre. Et pourtant, avec le temps, chacun va apprendre à s'apprivoiser et une belle alchimie va naître entre eux, alors même qu'Adam aurait préféré continuer à détesté Violette. Chacun va avoir connaissance des failles de l'autre, mais celles-ci ne nous sont pas encore dévoilées. Nous savons qu'elles existent, qu'elles empoisonnent la vie de nos personnages mais nous ne savons pas encore pourquoi.

 

L'histoire est extrêmement bien bâtie, avec la plume de l'auteure qui fait parfois presque penser à de la poésie. Même lorsqu'elle expose un sujet difficile ou une émotion particulièrement forte, elle le fait avec cette magie des mots qui m'a empêchée de lever les yeux du texte, tellement je voulais avoir le fin mot de l'histoire. Georgia Caldera a un don pour rendre toutes ses histoires merveilleusement addictives, quelque soit le registre dans lequel elle écrit. Quel talent !

J'en profite également pour souligner la beauté de la couverture, comme à chaque fois pour cette auteure. Je n'ai jamais été déçue, chacune reflétant avec douceur et tendresse, une émotion que nous retrouvons dans l'histoire. Big up !

 

Les mystères qui planent sont encore bien nombreux et je ne surprendrais personne en disant que la beauté des personnages et du texte me conduira naturellement à lire la suite de cette histoire, que j'ai dévorée. Vivement le 15 mai pour découvrir la suite : Ce qui nous consume ! Coup de cœur pour moi !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Please reload

Suivez-nous
Derniers articles :
Please reload

Nos Partenaires
Nisha et caetera.png

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now