The Elements, tome 3 : The silent waters, Brittainy C. Cherry

08.04.2019

Hellooo tout le monde !!

 

Introduction de la semaine avec un gros coup de chaud : alors que j'ai terminé The Elements tome 4, le final de cette série magique, et m'apprête à le chroniquer, je me rends compte avec effroi que je n'ai jamais chronique le tome 3 que j'ai lu en septembre 2017 !! Alors voici une erreur vite réparée.

 

L'histoire :

Maggie May est une jeune fille comme les autres, qui vit avec sa famille, a des préoccupations d'enfants de 8 ans et aime jouer avec ses copains. Mais le jour du drame va faire basculer sa vie : plus jamais elle ne parlera. Son corps en est physiquement capable mais sa voix, elle, se dérobe et c'est désormais dans le silence le plus absolu que la petite fille, devenue adulte, vit recluse, enfermée dans sa propre tête.

Incomprise de tous, y compris ceux qui souhaitent la faire sortir de son mutisme, elle ne peut compter que sur le soutien de cette vieille chouette de voisine, qui semble ne pas l'aimer beaucoup mais a assisté au drame. Et bien sûr, il faut ajouter Brooks Griffin. Son ami d'enfance, le seul qui semble la comprendre et qui ne paraît pas honteux de passer du temps avec une infirme. Mais alors que les méandres de la vie parviendront à lui faire surmonter tous les obstacles, la situation va encore basculer, remettant en cause tous les certitudes des deux jeunes adultes, qui auraient pourtant dû avoir une route droite et lumineuse tracée devant eux...

 

 

 

Mon avis :

Incontestablement, ce tome est le meilleur de la série (et je dis ça en ayant maintenant terminé le dernier tome). Les émotions y sont si puissantes qu'elles balayent tout sur leur passage et m'ont totalement happée dans leur sillage. Brittainy C. Cherry a l'art de créer des personnages exceptionnelles, avec des routes douloureuses sans les faire tomber dans le mélodramatique, ce qui fait que chacun d'eux provoque une émotion chez le lecteur. Et quelles émotions ! Ce roman n'en manque pas, ce serait même tout le contraire...

 

L'auteure se surpasse en créant un univers totalement assourdissant de silence. Maggie May ne parle plus et pourtant, elle souhaiterai simplement que quelqu'un l'écoute. Seuls Brooks et sa vieille voisine semble voir au-delà de son handicap mais parfois, la présence d'amis n'est pas suffisante. L'impression d'étouffer, de cœur serré et de tristesse incommensurable est là, sans que les autres ne puissent parvenir à la faire sortie de sa léthargie.

 

J'ai traversé ma lecture comme on traverse un nuage : loin de toute considération extérieure et pourtant, immensément consciente de tout ce qui se passait autour de moi, dans le livre. La magie a encore opéré, Mme Brittainy C. Cherry, vous êtes une magicienne des mots !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
Please reload

Suivez-nous
Derniers articles :
Please reload

Nos Partenaires
Nisha et caetera.png

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now